Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carnet de voyages

Mylène et Julien


Back to Thailand

Publié le 24 Février 2017, 09:50am

Catégories : #Thaïlande

Back to Thailand
Back to ThailandBack to ThailandBack to Thailand

Nous revoici en Thaïlande, pays que nous connaissions déjà bien. Après dix jours au Cambodge le pays nous parait presque moderne et propre, c’est une impression opposée de quand nous arrivions de France. Nous commençons par rejoindre les amis de Julien, avec qui il travaillait il y a déjà 7 ans, aux heures glorieuses de Thai Sky Adventures. Graeme habite maintenant à Rayong, une jolie province entre Pattaya et Koh Chang, encore préservée du tourisme de masse. C’est la Thaïlande comme on l’imagine, des petits villages, des gens souriants et sympathiques, de longues plages de sable fin, des plats délicieux, la tranquillité. On ne croise que quelques groupes de suédois, gardant jalousement cet endroit secret, se faisant noircir sur les plages la journée et chantant du ABBA au karaoké du coin le soir.

Nous sommes rejoins également par Kris au guidon de son nouveau bolide Ducati flambant rouge, bien trop puissant pour les routes, et surtout les conducteurs thaïlandais. Graeme nous fait visiter la drop zone qu’il vient de construire de toutes pièces, la piste tout juste goudronnée, le hangar prêt à accueillir un avion flambant neuf et les parachutistes dans les semaines à venir. 

Back to ThailandBack to Thailand
Back to Thailand
Back to ThailandBack to ThailandBack to Thailand

Après ces retrouvailles toujours agréables, nous devons repasser brièvement par Bangkok. La ville n’est toujours pas devenue agréable, c’est un enchevêtrement hasardeux d’immeubles moisissants, de tours, de routes remplies de scooters conduits par des enfants de douze ans, le tout plongé dans un air chaud et pollué. Nous fêtons cette semaine l’an 2560 en Thaïlande, espérons que le futur ne ressemblera pas à ça. La seule nouveauté apparente sont les bâtiments décorés d’or et de noir, en hommage au roi défunt. Nous avons la mauvaise idée de loger dans Chinatown surchargé en cette semaine de nouvel an chinois. Heureusement les bons tuyaux de notre ami Kris nous emmènent dans un bistrot français du quartier de Silom (les stagiaires, si vous passez par là), et nous passons une soirée agréable en sa compagnie autour d’un plateau de fromage et de quelques verres de bières belges - très à la mode à Bangkok en ce moment.

Back to Thailand
Back to ThailandBack to ThailandBack to Thailand
Back to ThailandBack to ThailandBack to Thailand
Back to ThailandBack to ThailandBack to Thailand

Nous rejoignons ensuite Koh Tao, petite île du golfe de Thaïlande, où nous passons un peu plus de deux semaines. Julien entame son dernier niveau d’apnée, il apprend de nouvelles techniques, perfectionne celles déjà apprises au Honduras et à Bali, et atteint 40m de profondeur, soit le plancher océanique autour de l’île. Mylène le laisse tranquille une semaine et part sur l’île voisine de Koh Phangan, faire un stage de yoga. Elle est en immersion dans une sorte de monde parallèle où l’on mange raw vegan - pour ceux qui n’auraient pas suivi, il y avait donc au commencement végétarien, puis est né la tendance végan (sans oeuf, sans lait…) et maintenant la dernière mode est raw vegan (tout est cru). En plus des cours de yoga, elle s’initie à l’astrologie, au reiki (technique japonaise d’imposition des mains sensée libérer les énergies bloquées du corps), et rencontre, entre autres, le descendant d’une sorcière.

Pendant ce temps là Julien est resté sur Koh Tao, petite île mignonne mais très touristique. L’île est connue pour ses centres de plongées au nombre proprement incalculable, les touristes s’y déchargent au lendemain des fameuses Full Moon Party de l’île voisine y passer leurs niveaux de plongées. Entre les Full/Half/Dark Moon et toutes leurs inventions analogues, l’île est plutôt agréable et calme. On y trouve tout le nécessaire pour rendre heureux le touriste en Asie : salons de tatouages en pagaille (le dragon semble être très à la mode ce mois ci), match de boxe thaï, fire show sur la plage…  le nombre impressionnant de pharmacies sur l’île, toujours discrètement installées à coté des loueurs de scooters, nous dissuadent d’en conduire un ici, notre tour du monde s’est passé sans accident jusqu’à maintenant, nous aimerions qu’il se termine ainsi. C’est la première fois que nous passons autant de temps au même endroit, sans être continuellement dans les transports, sans avoir à refaire son sac tous les soirs (ce qui explique aussi le temps depuis le dernier article), le temps passe vite en Thaïlande. Nous apprenons à aimer la petite ville de Sairee, louons un mignon bungalow en bois à l’ombre des frangipaniers, essayons les différentes plages de l’île, profitons des jolis couchés de soleil en buvant des noix de coco… La nostalgie de ces deux ans qui se terminent s’installe doucement…

Pour la dernière journée, une fois les lignes d’apnée installées autour du bateau, un étrange visiteur vient tenir compagnie aux nageurs… Une baleine de Bryde - ou Rorqual Tropical, cousine plus petite (env 12m quand même) et plus grise que la baleine bleue - fait surface à quelques mètres de notre bateau (la photo est tirée d'internet, personne n'avait malheureusement d'appareil à ce moment là). L’animal, semble t il très curieux, tourne autour de nous pendant une bonne heure, venant nous observer tour à tour un à un, faisant surface puis disparaissant pour réapparaître un peu plus loin. Il n’est effrayé que par les moteurs des gros bateaux des clubs de plongée qui, avertis on ne sait pas trop comment, se jettent sur nous, manquent d'engloutir un camarade russe et font fuir la baleine. Cela faisait quatre ans qu’on n’avait plus vu de baleine à Koh Tao, c’était la journée de plongée à ne pas manquer! 

Back to ThailandBack to Thailand
Back to ThailandBack to Thailand
Back to ThailandBack to ThailandBack to Thailand

Pour nos derniers jours en Thaïlande nous embarquons pour un « liveaboard », un séjour de 3 nuits et 3 jours de plongées dans la mer d’Andaman, qui baigne la côte Ouest de la péninsule thaïlandaise jusqu’à la Birmanie. Le clou du spectacle sous marin est le rocher de Richelieu, aux larges des îles Similian, découvert par Cousteau et nommé ainsi car les teintes violacées des coraux lui rappelaient la robe du fameux cardinal… Les images valent mieux que les mots pour accompagner ce joli voyage, place à la vidéo!

Archives

Articles récents